lundi 2 août 2010

Différentes eaux

L’eau pure est un concept inventé par les chimistes, mais en réalité, une eau ne contient jamais uniquement des molécules d’eau. Elle intègre toujours des matières dissoutes, des organismes vivants, des particules, dont elle s’est imprégnée au cours de son cycle. De plus en plus, les eaux contiennent également des substances liées aux activités humaines (engrais, déchets…). Il existe donc une grande variété d’eaux différentes. On appelle eau « dure » une eau qui contient des sels dissous (calcium, magnésium…) ; une eau dite « douce » en contient peu. La dureté d’une eau est variable selon les régions (eaux douces dans les Vosges, eaux très dures en Région Parisienne). La consommation d’une eau dure n’a aucun effet néfaste sur la santé. Cependant, elle diminue les effets des produits détergents (savon…) qui doivent alors être utilisés en plus grande quantité ; une eau trop douce peut abîmer les canalisations.

Les eaux dites « de source » proviennent de nappes souterraines et protégées des activités humaines. Elles ne subissent donc aucun traitement, mis à part des décantations, aérations et filtrations. Les eaux naturellement gazeuses sont des eaux qui contiennent du gaz carbonique dissous ; elles peuvent être regazéifiées avant leur mise en bouteille. Les eaux dites « minérales » sont reconnus pour leurs propriétés bénéfiques ; elles comportent naturellement des minéraux et oligo-éléments et ne peuvent être traitées. En France, elles doivent être homologuées par l’Académie Nationale de Médecine. Contrairement à l’Europe, les Etats-Unis permettent la vente d’eaux traitées sous l’appellation « eaux de source ».
Le marché de l’eau en bouteille représente environ 1,8 milliards d’euros par an en France, mais connaît une forte décroissance. La France est l’un des trois plus gros consommateurs mondiaux (l’Europe de l’Ouest représente à elle seule 50% de la consommation mondiale). Le marché se compose de plusieurs segments : eaux plates nature (70%), eau gazeuse nature (25%), eau aromatisé (moins de 5%). Sur le marché français, le taux de pénétration de l’eau minérale est encore d’environ 65-70% ; il est plus élevé chez les retraités et la population aisée. L’eau minérale perd de plus en plus de parts de marché au profit de l’eau de source qui atteint un taux de pénétration d’environ 60%. Les consommateurs ne voient pas de différence de qualité réelle entre les deux. L’eau gazeuse est vue comme un bien supérieur ; elle a un taux de pénétration d’environ 58% et est consommée particulièrement par les catégories sociales aisées.
En France, on compte 70 marques d’eaux minérales différentes. La France est le deuxième consommateur mondial d’eau minérale derrière l’Italie. Un litre d’eau minérale en bouteille coûte environ deux fois plus cher qu’un litre d’eau de source, et 90 fois plus chère qu’un litre d’eau du robinet. De plus, l’eau en bouteille, par son contact avec le plastique, peut contenir des substances chimiques. De plus, elle doit respecter des conditions de conservation (en particulier le stockage à l’abri de la lumière et de la chaleur). On a tendance à attribuer à tort à certaines eaux des vertus concernant la santé : par exemple, l’eau minérale n’a aucun rapport avec la minceur. L’eau du robinet bue représente environ 1% de la consommation d’eau domestique. Bien qu’elle coûte environ près de 100 fois moins cher que l’eau en bouteille, elle est associée dans l’esprit des consommateurs à une image de pollution et de substances toxiques. En réalité, il s’agit de l’un des produits de consommation les plus contrôlés ; elle doit répondre à des normes très strictes concernant ses caractéristiques chimiques et microbiologiques ; de plus, elle engendre moins de pollution que l’eau en bouteille. C’est pourquoi des campagnes de publicité sont organisées pour la promouvoir.


Sources :
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/potable/menuRessour.html
http://www.mce-info.org/
http://www.aquamania.net/reportage-etude09.htm:

3 commentaires:

Lila a dit…

J'ai vu un reportage très intéressant sur France 3 il y a quelques jours sur les molécules de médicaments (anticancereux, phsychotropes et autres résidus de traîtements hormonaux ou de pilules) qui se retrouvent dans l'eau du robinet puisque les stations d'épuration ne sont pas équipées pour traiter ces déchets là. Qu'en pensez-vous ? Que pensez-vous aussi de la pollution des cours d'eau au PCB qui semble-t'il ne fait pas l'objet de recherches spécifiques sauf si une commune ou un particulier y a un intérêt ?

Anonyme a dit…

l'eau du robinet,je ne suis pas convaincu qu'elle soit meilleure pour la santé.l'eau du robinet que j'ai a la maison est une eau dure,beaucoup de calcaire, très mauvaise pour les canalisations et les machines a laver,même si vous dite le contraire.Mais plus embêtant le calcaire empêche mon bulex de fonctionner correctement.Cette eau pleine de calcaire incite certains consommateurs a utiliser des anticalcaire(produits toxiques évidement) pour préserver leurs machine a laver.Plus grave cette quantité de calcaire est dangereuse pour les reins,organe vital vous en conviendrez!La quantité de chlore ingurgitée est phénoménale.L'information publique nous dit effectivement;respect des normes...C'est normes sont elle convenable?Sont elles réellement respectées?Je ne bois pas d'eau du robinet pour préserver ma santé!Je suis conscient effectivement que la consommation d'eau en bouteille pose d'autre problèmes.Nous buvons de l'eau Contrex et elle est très bonne pour notre organisme.

P. Germain a dit…

L'eau calcaire n'est pas dangereuse pour les reins, contraitement à une idée fausse très répandue, un peu simplette.
Le calcaire, qui contient surtout du calcium, que nous absorbons, se fixe aux os.
Beaucoup de personne mangent plusieurs produits laitiers par jour, ou prennent des comprimés de calcium, et le calcaire de l'eau apparaît comme une source de calcium négligeable à côté de ces autres sources.
Par contre, pour les calculs rénaux, un facteur favorisant a été récemment mis en évidence: la consommation excessive (notamment quotidienne) de produits carnés.

Annuaire RSS Fluxenet