mercredi 23 mars 2011

La Journée de l'eau d'Hugo Chavez

Le président vénézuélien Hugo Chavez a fait des déclarations une nouvelle fois surprenantes, hier, à l'occasion de la journée mondiale de l'eau. Il affirme qu'il y a eu une civilisation sur Mars, et qu'elle a été détruite par l'arrivée du capitalisme. Le président du Vénézuéla n'est jamais avare en théories abracadabrantesques. Il l'a prouvé hier encore lors d'un discours à l'occasion de la journée mondiale de l'eau, comme le rapporte clarin.com. L'homme est persuadé de deux choses : il y a eu une civilisation sur la planète Mars (et à vrai dire, il n'existe pas de preuves scientifiques permettant de confirmer ou d'infirmer ses dires), et il se pourrait bien qu'elle ait été détruite par l'arrivée du capitalisme.


"On avait des fleuves, aujourd'hui ce sont des déserts"

"J'ai toujours dit, et entendu, qu'il ne serait pas étrange qu'il y ait eu une civilisation sur Mars, mais que peut-être le capitalisme est arrivé, l'impérialisme est arrivé et c'en était fini de cette planète", a-t-il expliqué. Et, pas avare non plus en explications, il précise : "Attention, attention, regardez comme ici sur la planète Terre, où il y a des centaines d'années ou moins on avait de grands bois, aujourd'hui ce sont des déserts. On avait des fleuves, aujourd'hui ce sont des déserts."


Al-Qaïda et exhumation de Bolivar... Chavez surprend toujours. Outre ses déclarations sur Al-Qaïda, dont il ne croit guère à l'existence, car, affirmait-il à un chroniqueur de Slate : "Je ne sais rien d’Oussama Ben Laden qui n’ait pas été passé au filtre de la propagande de l’Occident", l'homme aurait, selon ce même chroniqueur, présidé le 16 juillet 2010, à une "cérémonie" d'exhumation du cadavre de Simon Bolivar, figure de la révolte de l'Amérique latine contre l'Espagne au XIXe siècle, mort en 1830. Objectif ? Prouver que cet homme, dont le président vénézuélien se réclame, est mort par empoisement...

Aucun commentaire:

Annuaire RSS Fluxenet